Leçon d’économie générale : l’expérience-limite chez Bataille-Blanchot-Klossowski

20,00 

  • Alain Milon (dir.)
  • Langue française
  • 344 pages
  • ISBN : 978-2-84016-313-8
  • Date de publication: 2018

49 en stock

« Klossowski, Bataille, Blanchot, ont été pour moi très importants. Et je crains bien de n’avoir pas fait dans ce que j’ai écrit la part suffisante à l’influence qu’ils ont dû avoir sur moi »: c’est en ces termes que Foucault reconnaît sa dette à l’égard de ces trois auteurs qui ont profondément pesé sur sa philosophie. Mais cette dette ne s’arrête pas à Foucault évidemment. On la retrouve chez Deleuze et Derrida, et bien d’autres intellectuels plus contemporains.

L’intention de cet ouvrage est de proposer un débat autour de l’importance de ces trois essayistes, eux-mêmes marqués par les séminaires d’Alexandre Kojève sur Hegel de 1933 à 1939, sur la pensée contemporaine. Leur lecture critique de la filiation Hegel-Marx-Kojève sera à l’origine d’une pensée autre de la discontinuité, de la dissymétrie, de l’irréversibilité, de l’inconnu, de l’indétermination, autrement dit une façon différente de réfléchir sur la puissance d’une écriture hors langage pour reprendre l’expression de Blanchot.

Informations complémentaires

Poids 0.494 kg
Dimensions 17 × 20 cm

En guise de rupture
Alain Milon – La dépense est un gain non quantifiable

L’économie générale de de l’expérience-limite
Sébastien Galland – Bataille, Blanchot, Klossowski et le spectre derridien ;
Takashi Ichikawa – Généalogie de l’affirmation de la pensée négative : Bataille, Foucault, Derrida ;
Thierry Tremblay – Postface à la simulation ;
Eduardo Jorge de Oliveira – Défaire l’éloge : Bataille, Blanchot, Klossowski et la question de la dette ;
Michal Krzykawski – Des démêlés avec l’expérience. De l’expérience intérieure à l’expérience-limite.

L’économie du simulacre et de la simulation
Erika Rodrigues – L’insupportable au bord de l’écriture ;
Jean-Pol Madou – Valeur, monnaie, simulacre sur Pierre Klossowski ;
Francesco Agnellini – Parodie de l’ouverture : ékphrasis, solécisme et signe unique dans les œuvres littéraires de Pierre Klossowski ;
Laurence Sylvain – Ce qui se fait chair, ce qui se fait souffle : le simulacre de l’incarnation

L’économie du dehors
Nicola Apicella – Le scandale, récit d’une dépossession ;
Jena Whitaker – Les parenthèses – un temps d’écriture, un temps du dehors : Blanchot, Derrida, Mallarmé ;
Marie Chabbert – Georges Bataille et le pas au-delà du sacrifice ;
Behrang Pourhosseini – L’instant animal, l’instant souverain. Vers une pensée animalière avec Georges Bataille.

Faire l’économie de Dieu
Thibault Ulysse Comte – La Mort de Dieu. Maurice Blanchot, dans l’ombre de Nietzche, Bataille et Klossowski ;
I-Ning Yang – « Dieu est mort » de Nietzche : entre Blanchot et Klossowski.

L’expérience-limite et ses variations littéraires
Alexandre Bies – La littérature comme exercice spirituel ;
Gemma Daou – La nuit et le Yoga chez Bataille. La méditation négative ou l’expérience de l’extrême ;
Takeshi Sakai – La nuit et l’expérience-limite chez Bataille, Blanchot et Quignard ;
Irène Kristeva – Les traces de l’expérience limite dans les traités de Pascal Quignard ;
Shu-Ling Stéphanie Tsai – De l’expérimentation gaspilleuse à l’expérimentation gaspillée : Blanchot et Klossowski à travers Zola.

Présentation des auteurs