L’art comme jeu

13,00 

  • François Zourabichvili
  • Préface de Jean-Luc Nancy
  • Introduction de Joana Desplat-Roger
  • Langue française
  • 152 pages
  • ISBN : 978-2-84016-318-3
  • Date de publication : 2018

17 en stock

L’art comme jeu est la transcription d’un cours que François Zourabichvili a professé en 2005-2006 à l’université Paul-Valéry de Montpellier juste avant son décès. Ce cours se propose d’éprouver les chances, en esthétique, d’un paradigme bien compris du jeu: dans quelle mesure et jusqu’à quel point le concept de jeu s’accomplit-il dans la pensée de l’art ? Penser l’art comme jeu nous invite à prendre au sérieux la disjonction fondamentale entre une esthétique du jeu et une esthétique du vrai ou de la connaissance, et par conséquent à reformuler ainsi la question de l’art: si l’œuvre nous renvoie toujours en quelque manière à nous-mêmes, cette réflexivité est-elle en dernier ressort théorique ou de l’ordre d’une étrange pratique ? De quelle manière nous reconnaissons-nous dans l’art: de façon mimétique, ou bien sur un mode ludique?

Informations complémentaires

Poids 0.190 kg
Dimensions 15 × 21 cm

Jean-Luc Nancy – Préface

Joana Desplat-Roger – Introduction

Argumentaire du cours

Première partie – Quatre remarques introductives

Introduction

Première remarque : l’esthétique a une dimension vitale pour la philosophie

Deuxième remarque : le jeu comme modèle pour comprendre l’art

Troisième remarque : la relation art/jeu n’est pas close

Quatrième remarque : qu’est-ce que l’esthétique ?

Conclusion : quelques mots sur la conduite du cours

Deuxième partie – Visite de Hegel

Introduction

<Étude de l’Esthétique de Hegel>

<Critique de Hegel : « jouer avec » ses désirs

Cours annexes

Cours annexe 1 : « L’art fait-il partie de la vie ? »

Cours annexe 2 : « L’espace pictural est un mur / mais tous les oiseaux du monde y volent librement / à toutes profondeurs. » Nicolas de Staël.