Vivre et construire le droit à la ville : expériences au Sud. La dimension politique des pratiques citadines

17,00 

  • Sous la direction d’Amandine Spire et Marianne Morange
  • Langues : Français et anglais
  • 240 Pages
  • ISBN : 978-2-84016-357-2
  • Date de publication : 2020

20 en stock

Cet ouvrage propose une perspective originale sur le droit à la ville, à la fois objet de recherche, étendard des luttes contre le néolibéralisme, et instrument de gouvernement. Dans la perspective du tournant sudiste (Southern turn) en études urbaines, il donne à voir la démultiplication des appropriations de la notion de droit à la ville par des chercheur spécialistes des questions urbaines au Sud. Il ressort que le droit à la ville rime aujourd’hui fortement avec une demande d’inclusion économique, sociale et spatiale dans la société urbaine, voire une demande de droit à « être gouverné ». Dans le prolongement des travaux inspirés par la notion de citadinité, le droit à la ville est donc exploré ici en tant que programme critique pour interroger la dimension politique d’expériences citadines.

Écrits par des auteurs issus des pays du Nord ou du Sud, en anglais ou en français, les textes rassemblés o­ffrent des analyses portant sur douze villes du Sud et sur trois continents, mettant ainsi en lumière la grande diversité des demandes de droits formulés en rapport avec la condition urbaine. Chaque contribution repose sur des études empiriques qui permettent d’ancrer la réflexion dans l’observation des pratiques concrètes des citadins et des modalités de leurs rapports à l’État. En reliant expérience quotidiennes, attentes ou demandes de reconnaissance des citadins par l’État et rationalités de gouvernement, cet ouvrage souhaite ainsi contribuer à renforcer la portée analytique du droit à la ville, au Sud comme au Nord, dans une perspective à la fois émancipatrice et concrète.

Informations complémentaires

Poids 0.391 kg
Dimensions 15.5 × 24 cm

Introduction

Explorer le droit à la ville à partir des expériences citadines et depuis les villes dites du Sud – Marianne Morange & Amandine Spire

Préambule

Le droit à la ville : appropriations et inflexions à Mexico – Claudia Zamorano

The Right to the City: An African Perspective – George Owusu & Aba O. Crentsil

Droit à la ville et temporalités urbaines

Invoking the Right to the City in a critical re-reading of the transformation of Maputo’s urban margins over the past fifty years – Isabel Raposo & Sílvia Jorge

The 1974 Plan Alborada for Buenos Aires Villas: Conflicting Visions of the Right to the City – Eva Camelli

Collective Urban Action in the Shantytowns of Buenos Aires, 1958-1983 – Valeria Laura Snitcofsky

Luttes urbaines à Belo Horizonte : des mouvements de favelados aux ocupações – Philippe Urvoy

Institutionnaliser le droit à la ville ?

The Trajectory of the Right to the City in Recife, Brazil: From Belonging to Inclusion – Sven Da Silva & Pieter De Vries

Social and Symbolic Effects in a Judicialized Urban Conflict: the Case of Argentina’s Matanza-Riachuelo River Basin – Carla Fainstein

Le droit à la mobilité comme pré-requis du droit à la ville : la demande de transport public dans un quartier périphérique du Grand Lomé, Togo (Légbassito) – Ayité Claude Mawussi

Vers un droit à la ville des classes moyennes ? Mise en perspective des pratiques associatives dans deux villes nouvelles indiennes (Gurgaon et Salt Lake City) – Anna Dewaele

Le « droit » à être gouverné

Politicizing Right to City and Gendered Corporeality: Some Case Studies from Delhi – Mahima Taneja

Parkings publics et commerçants de rue à Yaoundé : entre intégration et exclusion urbaine – Salifou Ndam

Les processus de légitimations citadines à Douala : un combat quotidien – Carole Bignon

São Paulo City Plan for Street Population: .Informational Gaps, Mediation and Instability of Public Policies on Homelessness –  Monique Figueira

Postface

Droit à la ville : sortir Marx de l’ombre ? – Myriam Houssay-Holzschuch

Liste des auteurs