2001, l’odyssée du Loft

23,00 

  • Gabriel Segré
  • Langue : Français
  • 314 Pages
  • ISBN : 978-2-84016-283-4
  • Date de publication : 2018

20 en stock

Informations complémentaires

Poids 0.401 kg
Dimensions 15 × 21 cm

Introduction

Il y a 15 ans…

Le succès

Le phénomène

La violence de la polémique, la passion

Le traitement médiatique

Au programme

Livre I : Le phénomène Loft Story

Il était une fois Loft story

Aux origines du Loft et de la « téléréalité »

Le contexte d’apparition de la téléréalité et de Loft Story en France

Un programme révolutionnaire ? La filiation télévisuelle

Conclusion : Loft Story arrive, mais déjà les révolutions sont faites

De Loft story à Loft raider. L’histoire d’un scandale

Objet, problématique, terrain : le discours critique

La « télé trou de serrure ». Le 27 mars

Act Up et la question de la discrimination. Le 2 avril

Trash TV : un terme équivoque pour un programme hybride. Le 10 avril

Lutter contre la perversion. Le 21 avril

Jeu du cirque et camp de concentration. Le 21 avril

Redondances : le devoir de dire haut et fort

Le scandale économique. Le 26 avril

L’odieuse manipulation. Le 26 avril

Le scandale de l’expérimentation humaine

La défaite de la culture

Un discours à six dimensions

Des acteurs et des mondes

Registres de valeurs et montée en généralité

L’acte d’accusation de la société contemporaine

Des discours aux actes : appel, préparation et contre attaque

Des discours aux actes : « opération sacs poubelles » et « Loft Raider »

La fin d’un scandale

Conclusion

La fabrication televisuelle de la vedette

Loft Story sous le regard du sociologue

En passant par le Loft (ou le Loft comme phase liminaire du rite de passage)

« Tu es une star Steevy ! » ou le Loft comme rite d’institution

La magie sociale du rite (ou les transformations dans le « champ du show business »)

La magie sociale du rite ou les parcours d’ex-lofteurs

En guise d’introduction

Les pratiques d’adulation : le public

L’analyse des trajectoires des ex-lofteurs

La place faite aux vedettes

Naissance et apogée des vedettes de la téléréalité. Les lofteurs dans les pages de Gala

Les ex-lofteurs eux-mêmes

Conclusion

Livre II : Du côté du public. Les réceptions de Loft Story

Question de méthode

Le terrain. La population d’étude

La méthode

La grille d’analyse

Hypothèses, objectifs et enjeux

Avertissement

Le public en chiffres

Les chiffres de l’audience

Qui regarde, comment, pourquoi ? Quelques chiffres

Les modes de réception

Le jugement porté sur l’émission

La réception de Loft story

La lecture « festive », ludique et collective : les « supportrices »

Loana et les garçons ou l’éducation sentimentale : les « élèves »

La lecture « scientifique-critique » : les « intellectuels »

La lecture « admirative » : les fans

La lecture opportuniste de Céline et la lecture egocentrique de Fred

Ce que regarder (Loft Story) veut dire

Conclusion

Ce qu’est Loft Story et ce que nous en avons fait. Un fait social total

Un programme hybride ou « total »

Une réception différenciée ou « totale »

Un fait social total

Retour sur une méthode « totale »

Bibliographie

Ouvrages

Principaux articles et numéros de Gala

Articles de presse

Sites internet

Au printemps 2001, Loft Story, la première émission de téléréalité française, est diffusée sur M6. Son succès, tout comme sa condamnation, sont immédiats. La France semble alors coupée en deux, entre adeptes passionnés, rivés à leur écran, et contempteurs mobilisés, héros féroces d’une vindicte intellectuelle sans merci. Le phénomène Loft Story est né.

C’est ce phénomène, et de manière plus large celui de la téléréalité, que le sociologue Gabriel Segré se propose d’étudier et d’analyser dans cet ouvrage. Il montre comment l’émission et sa diffusion ont été constituées en scandale et ont donné lieu à un violent discours de condamnation où se sont exprimés non seulement le rejet de la téléréalité, mais aussi les angoisses liées aux grandes évolutions sociales contemporaines. L’émission est perçue comme un dispositif de production de vedettes – éphémères – créées ex nihilo. L’auteur suit le parcours des candidats et observe les réactions des différents médias à leur égard. Il évalue l’efficacité de la télévision comme instance de production d’une nouvelle nature sociale, qui transforme les gestes et les regards des lofteurs comme de leurs interlocuteurs. À travers les témoignages des téléspectateurs de l’émission, il présente les différentes réceptions de l’émission et les nombreuses formes d’interprétations, d’usages, de détournements et d’appropriations du programme.

Dans cette enquête au long cours et aux multiples dimensions, le sociologue, à présent que toutes les voix se sont tues sur ce phénomène qui a fait tant de bruit, fait entendre la sienne et propose un regard objectif et éclairant sur cette odyssée moderne.