VOIR / REVOIR, Revenir sur les traces, définir le présent : la péninsule Ibérique après les dictatures

15,00 

  •  Graça Dos SantosJosé Manuel Esteves, Lina IglesiasGonçalo Plácido Cordeiro (dir.)
  • Langue française
  • 252 pages
  • ISBN : 978-2-84016-390-9 
  • Parution le 09 septembre 2021

11 en stock

 Le Portugal et l’Espagne partagent un passé dictatorial, qui, au-delà des caractéristiques spécifiques des manifestions locales des pouvoirs coercitifs qui ont affecté ces contrées au XXe siècle, en fait des pays dits en situation post-dictatoriale. La nécessité du travail de mémoire et de la déconstruction plurivoque passe par le besoin d’une remise en contexte des mots et des idées, conditionnés par une réalité particulière, puis par de nouvelles approches de ces outils de pensée au présent. C’est une relecture critique des processus de construction de la citoyenneté démocratique et de l’histoire de la contestation en péninsule Ibérique dans la période qui va de l’installation de l’Estado Novo au Portugal en 1926 au phénomène des « Indignés » en 2011 en Espagne. Le regard proposé dans ce volume, qui lance la collection « La langue portugaise en cultures », ne reste pas centré sur la péninsule Ibérique. Composé de quatre parties, ce volume fait l’état des changements épistémiques dans la manière dont est perçue l’histoire post-impériale du continent européen, à partir de la déconstruction des fiexercices de mythification de la mémoire historique, du questionnement sémantique du discours mémoriel et des différents modes de représentation des réalités politiques dans le domaine du cinéma, de la littérature et de la chronique journalistique. 

Introduction

Les éditeurs

Le colonialisme comme notre silence Les deux impensés : salazarisme et colonialisme – Margarida Calafate Ribeiro

Réécrire l’histoire du colonialisme à partir de la mise en scène des archives privées dans deux pièces de théâtre contemporain portugais – Fernanda Vilar, Felipe Cammaert

Traits de mémoires entre oublis : récits de deuxième génération à propos de la fin du colonialisme en Angola – Hélia Santos

Que révèlent les remémorations de la guerre coloniale selon les fils des anciens combattants africains des Forces armées portugaises ? – Fátima da Cruz Rodrigues

Histoire revenir sur les traces Qu’ont vu les explorateurs ? Voir et revoir les mythes et réalités des « Découvertes » durant l’Estado Novo – Christophe Araújo

De la Retirada à la lutte antifasciste. Mobilisations sémantiques dans les discours mémoriels associatifs à l’échelle transfrontalière – Anélie Prudor

Parler de prisonnier·e politique après la dictature franquiste. Enjeux et effets de dénominations – Irène Gimenez

Les temps et les idées Pour un autre Éros portugais – Fernando Curopos

Dire la démocratie : Francisco Umbral (1969-1978) – François Malveille

La discordance des temps : ” NON ” ou la vaine gloire de commander de Manoel de Oliveira – Rita Novas Miranda

Le cinéma portugais à Trás-os-Montes, après la révolution de 1974 – João Sousa Cardoso

D’autres contrées dire le passé au présent Logique palimpsestique de la mémoire en Afrique du Sud – Bernard Cros

La littérature chilienne actuelle : une diversification des sources et des formes de mémoire – Stéphanie Decante

Le roman brésilien contemporain : un lieu de mémoire poétique contre l’oubli – Sandra Assunção

Quand le passé pointe dans le présent : le coup d’État de 1964 et l’élection de Jair Bolsonaro – Ingrid Bueno Peruchi

L’incommensurable – Katja Schubert

Présentation des auteurs

Informations complémentaires

Dimensions 15 × 21 cm