Troubles en série. Les séries télé en quête de singularité

25,00 

  • Directeur éditorial Fabien Boully
  • Préface de Jean-Pierre Esquenazi
  • Langue Français
  • 340 pages
  • ISBN : 978-2-84016-368-8
  • Date de publication : 2020

20 en stock

Catégories : , Étiquette :

L’engouement contemporain pour les séries télé, qui n’est plus neuf tout en restant encore récent, a suivi et accompagné un paysage de création, de production et de diffusion sérielles plein d’inventivité, d’effervescence et de mutations depuis la fin des années 1990. Face à l’importance de ce phénomène culturel, l’étude et l’analyse des séries télé ont pris un essor considérable dans le champ de la critique et de la recherche universitaire françaises.

L’ouvrage Troubles en série apparaît donc dans un paysage scientifique déjà riche et nourri, dans lequel il entend cependant tenir une place importante et singulière. En réunissant un grand nombre de textes de chercheuses et de chercheurs issus de disciplines et d’horizons divers (études cinématographiques, philosophie, information-communication, sociologie…), l’enjeu est d’offrir un spectre large d’études qui entendent d’abord réinterroger et problématiser des concepts devenus clés pour l’analyse des séries (la question des formats, de la matrice, de la construction narrative, des singularités culturelles, de la sociologie des publics). Il s’agit aussi de porter la réflexion sur des terrains encore peu balisés dans le champ des études sérielles (les enjeux éthiques, la dimension théorique de certaines séries, les séries comme art du temps). Ainsi, en réunissant une multiplicité de regards et d’objets d’étude, cet ouvrage a pour ambition de se confronter aux troubles de la sérialité.

Préface. Quelques souvenirs d’un amateur de séries (Jean-Pierre Esquenazi)

Introduction. Des évidences en eaux troubles (Fabien Boully, Catherine Dessinges, Lucien Perticoz)

Identités, matrices et formats

Comment définir l’identité d’une série ? Le cas de Homeland (Pierre Beylot)

L’auteur et sa matrice, garants du programme esthétique de la série (Stéphane Benassi)

Les formats de série et la question de la valeur (Eric Gatefin)

Le format de série : enjeux pratiques et théoriques, à partir de l’exemple de Battlestar Galactica (Hélène Monnet-Cantagrel)

Formes brèves et complexité narrative. L’effet de déjà-vu dans Southcliffe (Warp Films, 2013) (Livio Belloï)

Jeux et constructions

Les séries télévisées contemporaines, entre jeu sériel et pratiques distinctives (The AmericansAgent Carter) (Matthieu Letourneux)

« L’épisode spécial » : valeur(s) de l’exception (Anne Besson)

La construction de l’horreur dans deux saisons d’American Horror Story (Tifenn Brisset)

Par-delà les récits : de la prégnance de l’image dans la série télévisée américaine contemporaine (Julien Achemchame)

Temporalités et théorisations

Une esthétique du temps (Jean-Pierre Esquenazi)

Le temps chronique subjectif : l’âme des séries télévisées (Vladimir Lifschutz)

Fragments d’une mélancolie sérielle. Figement, dé-figement : culture visuelle et matrice (Guillaume Soulez)

Quand les séries nous disent ce qui les regarde : « théorisation immanente » dans les séries contemporaines (Fabien Boully)

Les séries à l’ère du capitalisme financier (David Buxton)

Pratiques des publics et programmations

Pour une approche pragmatique du transmédia : regarder Breaking Bad (François Jost)

CBS à l’ère post-networks : une cohérence éditoriale au service d’une diversification de l’offre (Jérôme David)

La fragmentation énonciative du fan de série télévisée : étude de cas d’une fan de Claire Underwood dans la série House of Cards (Céline Masoni)

Figure(s) du public des séries en festival. Les spectateurs de Séries Mania au Forum des images (Olivier Thévenin)

Le déploiement sériel : pour une socioéconomie contemporaine des séries de fiction françaises (Bruno Cailler)

Singularités locales et culturelles

La telenovela brésilienne à l’ère de la convergence : adapter les concepts en traversant les frontières (Larissa Christoforo)

Engrenages, série laboratoire de Canal+ (Héloïse Boudon)

Commissaire Moulin ou le passage d’un post adolescent à un « papy flingueur » de la télévision (Laurent Bihl)

Un village français, série sur l’histoire (Marjolaine Boutet)

Mafiosa ou l’insularité comme dispositif esthétique et narratif (Philippe Ortoli)

Limites, esthétiques et éthique

L’incipit de la 2e saison de Fargo : la légitimation par le cinéma (Pierre Barette)

Pour une approche éthique des séries semi-feuilletonnantes (Claire Cornillon et Sarah Hatchuel)

Esthétique (et herméneutique) du Soap (Éric Thouvenel)

The Leftovers (2014-2017) : discontinuités et vague à l’âme (Guillaume Bourgois)

Fins de séries (Laura Odello et Peter Szendy)

Présentation des auteurs

Informations complémentaires

Poids 0,630 kg
Dimensions 20 × 3 × 22 cm

Vous aimerez peut-être aussi…